AL TARBA & INCH / VSSVD / Samedi 15 décembre 2018 - 19h30

AL TARBA & INCH [Hip-Hop / Abstract Hip-Hop]

“Je souhaite qu’à l’écoute de cet album, les gens voient Travis Bickle rôder dans Gotham City, avec quatre droogies à son bord.”
Avec “La nuit se lève” Al’Tarba ralentit le tempo et plonge dans une poisse urbaine et épaisse, à la rencontre d’un bestiaire décentré, crépusculaire : parias, rescapés du bitumes, francs-tireurs sortis tout droit de la vague tech noir et anti-héros de slasher...
“La nuit se lève” sera donc cette expérience sonore sombre et anxiogène : une errance d’une nuit en eaux troubles, un long récit nocturne dans lequel l’auditeur croisera de multiples figures, au gré des pérégrinations nocturnes du personnage principal !
Cinématique, profond, truffée de sonorités organiques comme de samples calés au millième de seconde, “La Nuit” d’Al’Tarba sait également s’incarner : au contact de la plume de Virus, “une écriture sans pareil, affûtée et noire au possible”. Entendu aux côtés d’Al, Casey, Rocé ou Prodige, le rappeur de Rouen vient donner corps à la ballade noire du beatmaker.
Entre les Damned, Dj Medhi, Filastine et le catalogue de Def Jux se tient Al’Tarba : en équilibre sur un fil rouge tendu entre abstract hip-hop, downtempo lugubre et swing démembré.
Cirez vos Docs, vissez vos chapeaux melons et tenez-vous tête haute : “La nuit se lève”, et elle s’annonce longue, peuplée d’âmes damnées et de belles rencontres.

VSSVD

Qui a dit que le hip hop devait se cantonner à ses frontières habituelles ? En tous cas, c’est ce que VSSVD n’a pas décidé de faire. Depuis son dernier EP Hypertendresse, aux sonorités acoustiques, parfois rock, parfois jazz, VSSVD a pris une direction plus moderne, sans renier pour autant ses racines. Le groupe suit aujourd'hui les traces d'artistes tels que BadBadNotGood, Tyler the Creator, ou encore Roméo Elvis. Le nouveau set de VSSVD intègre des sons électroniques, du chant, des machines, toujours au service d'un rap en français parfois drôle, souvent émouvant.

Tarifs: 
Entrée libre