Ciné-concert

TAMAO, par MON GRAND L'OMBRE / Résidence 2017

En résidence les 13, 14 et 15 février.

Il était une fois les aventures d’une petite tortue sous-marine, depuis la plage de sa naissance jusqu’à son retour pour sa première ponte.
Manger ou être mangée? Tour à tour des personnages excentriques la distraient de son voyage et enrichissent son parcours initiatique. C’est l’amour qui la ramène sur sa plage d’origine. Un cycle de vie est bouclé.
Le spectacle Tamao mêle film d’animation, théâtre et concert : un vrai ciné-spectacle où le vivant a la part belle. Le spectateur peut plonger dans le film et être emporté comme on l’est au cinéma ou être surpris dans son voyage par des événements scéniques.
Sur scène, un espace est la plage, un autre est la mer. L’écran, suspendu comme la voile d’un bateau, projette le film. Ce dernier nous emporte dans les profondeurs du monde aquatique de Tamao. Deux créatures loufoques mi-sirènes mi-marins nous narrent l’histoire à l’aide d’une machine à sons aux allures de sous-marin.
La musique, composée essentiellement autour des poèmes de voyage de Blaise Cendrars, est jouée sur scène : clavier mêlant piano et bruitages percussifs, voix et autres instruments aquatiques inventés pour l’occasion.

Rama Grinberg, metteure en scène
Rama est comédienne et directrice d’acteurs. Elle a collaboré avec la Compagnie Du Zieu pendant une dizaine d’années à travers différents
 projets de créations et d’ateliers. Elle a menée pendant 10 ans la direction artistique de la Compagnie Les Chatouillés de la Tête au sein de laquelle elle organise un travail d’atelier en direction d’enfants, d’adolescents et d’adultes, ainsi que l’organisation et la programmation de festivals de théâtre de rue. Par ailleurs elle est responsable de la formation de lycéens autour d’Eschyle, Novarina, Molière et Pommerat.

Sophie Laloy, auteure
Pour Tamao, elle écrit avec Leïla Mendez, dessine, réalise et monte le film d’animation. Elle fait des bruitages et des voix dans la continuité du premier spectacle Elle est où la lune ? Après avoir étudié le piano au conservatoire et le son de cinéma à la FEMIS, elle réalise d’abord un moyen-métrage D’amour et d’eau fraîche, diffusé sur France 2, primé au festival de Lille, et qui participe à de nombreux festivals dont Clermont-Ferrand. Elle réalise ensuite un long-métrage Je te mangerais, sorti en salle en 2009, primé au festival de Montréal et diffusé sur Canal+.

Leila Mende, auteure
Diplômée 
du Conservatoire en jazz, elle participe à de nombreuses expériences musicales. Le jazz
 marque une grande partie de son éducation esthétique. D’autre part elle débute le
théâtre à Paris VIII en 1998, entre ensuite à l’école de Théâtre Le Samovar puis monte la Compagnie 
Les Enfants de Cham, théâtre musical et visuel.

Résidence avec le soutien D'ARCADI >>> PLUS D'INFOS